Concurrence sérieuse dans la réalité virtuelle

Valve et HTC ont présenté au Mobile World Congress le casque de réalité virtuelle Vive, qui s’opposera au Rift d’Oculus/Facebook, au Morpheus de Sony et au Samsung Gear dans le marché de la réalité virtuelle cet automne.
Ce nouveau-venu dans la mêlée est une menace de taille pour Oculus, car Valve possède le plus important magasin de jeux sur PC, Steam, qui est également déjà la plateforme de publication de choix pour les développeurs de jeux conçus pour la réalité virtuelle à ce jour. Selon le patron de Valve, Gabe Newell, le casque développé de concert avec HTC utilise un nouveau système de suivi de la position et de l’orientation de l’utilisateur utilisant 70 capteurs répartis autour du casque permettant un suivi avec une précision au millimètre près, éliminant une fois pour toutes les problèmes de nausée ressentis par les utilisateurs d’autres casques, bien que certains développeurs rapportent des problèmes de maux de tête importants. Le dernier prototype d’Oculus aurait lui aussi beaucoup amélioré les problèmes de nausée grâce à l’optimisation logicielle du casque.
De son côté, le Morpheus de Sony n’est plus le prototype flou et lent de 2014. Conçu à la base pour fonctionner avec la console de jeux Playstation 4, les doutes sont aujourd’hui évaporés quant à la capacité de la console à produire des images stéréographiques à une fréquence d’images suffisamment rapide pour la réalité virtuelle. Avec 20 millions de consoles PS4 déjà vendues et installées dans les salons pour générer les images, et un contrôleur déjà présent sur le marché, Sony est donc également le seul à pouvoir promettre une expérience identique à tous ses utilisateurs.